Avertir le modérateur

jeudi, 03 juillet 2008

"La personne aux deux personnes" : de l’humour… lourd !

2029648971.jpg

Gilles Gabriel, chanteur raté des années 80, décède dans un accident de voiture. Mais voilà, l’artiste n’est pas vraiment mort. Son esprit a atterri dans le corps de Jean-Christian Ranu, comptable à la Cogip. Ce dernier met du temps à comprendre ce qui lui arrive. Mettez-vous à sa place : quelqu’un parle dans sa tête et voit de ses yeux. Après quelques désagréments et différents, les deux hommes s’entendent pour partager le corps. Et passent une sorte de pacte : faire le come-back de Gilles et changer l’image de Jean-Christian, au sein de sa boîte et auprès de la gent féminine. Tout un programme !

Note :
1997579260.3.gif1643352736.gif1839803314.4.gif1839803314.4.gif1839803314.4.gif


Lire la suite

samedi, 21 juin 2008

"48 heures par jour" : Catherine Castel débute à l'écran avec la guerre des sexes

 
1587484847.jpg
 
48 heures par jour. Dès que j’ai vu ce titre, j’ai compris le thème du film. Les doubles journées des femmes, la répartition des tâches ménagères au sein du couple, la progression de carrière des uns au détriment des autres : ces sujets m’interpellent.
 
Note :
1997579260.2.gif1997579260.2.gif1997579260.2.gif1839803314.3.gif1839803314.3.gif
 
 

Lire la suite

vendredi, 15 février 2008

Notre Univers impitoyable

c119981a4cedd7aec2e2780d5b606342.jpg

Ils sont beaux, jeunes, brillants et riches. Victor (Jocelyn Quivrin) et Margot (Alice Taglioni) jonglent avec aisance entre vie professionnelle et vie personnelle. Leur force ? Etre ensemble dans la vie comme dans leur métier d’avocats d’affaires. Jusqu’au jour où leur patron (Thierry Lhermitte) doit désigner l’un des deux pour diriger l’autre, à un poste d’associé. Ce sera elle ou lui ?

Le film de Léa Fazer explore les deux hypothèses : dans le premier cas, Victor est choisi ; dans l’autre, c’est Margot qui est engagée. Les deux récits sont menés de front, avec les conséquences que génèrent les choix de départ. Dans les deux cas, le conjoint accueille la nouvelle avec joie mais déchante rapidement...

Ce qui n’aurait pu n’être qu’une comédie sentimentale s’avère une critique acerbe de notre société. Le film décortique les relations de travail, la place des couples dans l’entreprise et l’accès des femmes aux postes de direction. Quel que soit le sexe, chacun en prend pour son grade. Qualités des uns et défauts des autres sont montrés sans complaisance ni jugement.

J’ai beaucoup aimé le jeu des acteurs, vrais et touchants dans leur relation à l’autre – le fait d’être unis à la ville ayant dû les aider ! Thierry Lhermitte est parfait en manipulateur cynique. A noter, enfin, la prestation hilarante de Pascale Arbillot dans le rôle de la sœur de Margot.

En conclusion : une très bonne comédie qui fait beaucoup rire tout en invitant à la réflexion.



Note : cc9209e1be225a691381e8a6243d1334.gifcc9209e1be225a691381e8a6243d1334.gifcc9209e1be225a691381e8a6243d1334.gifcc9209e1be225a691381e8a6243d1334.gif15df1ef54ece3ca7ce690f26680f958b.gif






 
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu