Avertir le modérateur

vendredi, 28 août 2009

Inglourious Basterds : le choc !

19102348_w434_h_q80.jpg

J'ai passé la nuit avec Aldo Raine et ses potes. La séance d'Inglourious Basterds, le dernier film de Quentin Tarantino, s'est avérée tellement prenante que ses personnages m'ont accompagnée en rêve. Il y a «l'Ours juif», qui fracasse la tête de ses victimes à coup de batte de baseball, «le tueur de nazis», qui assassine en deux coups de cuiller à pot les gradés de la Gestapo, et tous les autres qui taquinent l'allemand, baragouinent un peu d’italien et surtout sont animés par la même ambition: tuer du Nazi. Mais d'une façon très particulière, puisqu'ils doivent ramener au minimum 100 scalps ennemis. Sang indien d'«Aldo l'Alpache» oblige.

Note :

Rating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gif

 

 


19085291_w434_h_q80.jpgOn retrouve la patte tarantinesque un peu partout, dans cette histoire d'un petit groupe de Juifs américains qui sèment l’angoisse dans les rangs de l’armée allemande pendant la Seconde guerre mondiale. Dans la violence, esthétisée, banalisée et tournée au ridicule. Comme quand les bâtards scalpent les Nazis l'air de rien, donnant l'impression qu'ils se coupent une tranche de steak. Ou lorsque Aldo, élevé au rang d'artiste, s'améliore de jour en jour pour graver au couteau la croix gammée sur le front des Allemands qu'il épargne. Une violence, aussi, savamment dosée avec les tirades ironiques et même bidonnantes.

Tarantino, encore, dans le choix de la musique, planante, qui semble arrêter le temps, emmener le spectateur dans une dimension parallèle. Aussi, dans les gros plans sublimes, les ralentis artistiques, qui scotchent le spectateur sur son siège de par leur beauté. Le découpage de l'oeuvre en chapitre maintient habilement le suspense, donne un rythme à l'ensemble.

19149422_w434_h_q80.jpgLà où le réalisateur innove, c'est dans le thème du film, grave et historique. Tarantino prend des risques et réussit avec brio. Il imagine la chute du IIIe Reich sous la main vengeresse d’une jeune juive, de son amant noir et d’innocentes pellicules de films. On ne pouvait imaginer mieux comme hommage au septième art. D'autant que les scènes dans le cinéma sont superbes, très créatives.

Enfin, le film est porté par un casting de choix, sans faute. L'ensemble des acteurs, de toutes les nationalités, en mettent plein la vue (Brad Pitt, Mélanie Laurent, Diane Kruger, Eli Roth, Daniel Brühl ou Til Schweiger), même si la palme de l'interprétation, entre le burlesque et le génie, est décernée à Christoph Waltz. Rien à redire. On adore et en redemande !

Commentaires

J'ai vu le film hier et je pense le revoir très bientôt ! J'en suis tout ébahi puisque cela faisait une éternité que je n'avais pas vu un film aussi drôle et prenant à la fois. Du beau travail à la Tarantino et encore une fois bravo pour ton site.
Ouapouap

Écrit par : ouapouap | vendredi, 28 août 2009

Je suis un très grand admirateur du travail de tarantino et j'ai été très déçu... ma déception est même allée plus loin que la mise en garde des critiques mitigées de la presse lors du festival de cannes. Le problème de ce film aux nombreuses longueurs soporifiques est que les personnages ne parviennent pas à vivre, à exister à cette époque et restent les pantins du scénario de tarantino, sont victimes de ses envies de fun, de dialogues infinis dont la tension et le suspense plutôt bien mis en place n'ont d'égal que le vide de leur contenu. Les basterds sont fun, certes, brad pitt est à mourir de rire (surtout son accent italien), mais on a pas une seule fois l'impression qu'ils existent et qu'ils vivent vraiment cette guerre, seul le regard empli de rage et de haine de eli roth avant d'user de sa batte ou au moment (spoiler...)de tuer hitler donnent du relief et du réél à leur mission qui pdt tout le film reste un pretexte au fun. Tout ça sans parler du jeu minable de tous les acteurs français du film, mention spéciale à mélanie laurent qui parle comme une parisienne péteuse du 21è siècle, ou comme une élève de sixième récitant un poème lorsqu'elle utilise un langage soutenu. Bref, à trop vouloir caser toutes ses idées originales de scènes et de dialogues tarantino a oublié de raconter une histoire, celle de ses personnages... un comble pour des personnages censés changer l'histoire.
mention spéciale à Christoph Walz dans le rôle du colonel SS qui à lui seul évite le naufrage complet.

Écrit par : pierre | vendredi, 28 août 2009

Perso, je me suis pas tant amusé que ça...
Coté technique, rien a dire, Tarantino sait filmer avec grand talent, c'est beau, ingénieux, fluide. la narration n'est donc pas tant le soucis.

Par contre coté rythme et meme scénaristiquement parlant, je suis un peu resté sur ma faim.
Coté scénario, y'a trop de personnage important sans pour autant qu'il y ait un personnage principal, ce qui est vraiment troublant et dérangeant (pour ma part).
A la fin du film, tu ne sais pas a qui te raccrocher tellement tu as vu passer de monde important.
A coté de ça, ce film est super mou du genou... parfois meme soporiphique.

Coté jeu d'acteur, c'est pas non plus l'actor studio... hormis Eli Roth qui est réellement impressionnant.

Bref, rien de transcendant dans ce film, je vais retourner me faire un bon Jacky Brown... je m'ennuyerai moins...

Écrit par : despreau | vendredi, 28 août 2009

Au temps pour moi, concernant la prestation et la qualité de jeu, je voulais parler de Christoph Waltz :)

Écrit par : despreau | vendredi, 28 août 2009

J'ai déjà vu le film 2 fois et pense déjà à la prochaine séance.

Beaucoup de monde reporche des scènes interminables et soporiphiques mais je suis désoler de le dire : c'est du Tarantino tout craché .

Dans tous ses films il y a de nombreuses scènes très lente avec des dialogues quasi sans fin, mais c'est ce que les admirateurs de Tarantino recherche dans ses films.

Eli Roth est vraiment un acteur qui gagne à être connu après ce film. On l'avait déjà remarquer dans Death Proof (Boulevard de la Mort) avec Kurt Russel ou il avait rôle très minime.

Il est vrai que ce film est très différent des autres oeuvres de QT car il met des personnages dans un contexte historique bien précis ( la 2nd guerre mondiale) alors que dans tous ses autres film, l'histoire se construit sur les personnage uniquement (j'ai en tête Reservoir Dogs, Pulp Fiction et Jackie Brown)

En tout cas QT reste mon réalisateur préféré est j'espère qu'il continura à me faire réver.

Benji

Écrit par : Benji | vendredi, 28 août 2009

Juste un petit détail, peut-être que je me plante mais dans la VO, c'est 100 scalpes par bastard, pas 200. Enfin bon, c'est qu'un détail.

Écrit par : Flo | vendredi, 28 août 2009

Sur ce, je rejoins complètement le commentaire de Benji. J'ai l'impression que beaucoup de personnes n'ont en tête que les scènes violentes et soutenues de QT dans Pulp Fiction ou Kill Bill, mais pas le reste. Les longues scènes qui mettent presque mal à l'aise sont monnaie courante chez QT. D'ailleurs, la plupart du temps, le film ouvre avec une très longue scène (exception faite de Jackie Brown je crois). C'était un film énorme, pour ma part je ne regrette pas grand-chose, sauf comme décrit plus haut la performance un peu molle du genou des acteurs Français. Dommage.

Écrit par : Flo | vendredi, 28 août 2009

Je n'ai pas encore trouvé le temps d'aller le voir, mais je vais profiter du week-end pour y aller !

Écrit par : MissHiTech | vendredi, 28 août 2009

N'étant pas amateur de violence, peut-on dire que le film est très violent ?

Écrit par : Anti-violence | vendredi, 28 août 2009

ça ne peux pas être crédible car monsieur Tarantino arrange l'Histoire à sa façon mais s'il avait mis des personnages nazis autre que Hitler Gobbels Boorman Goéring dans ce cinéma le film aurait été un petit chef d'oeuvre pourquoi avoir inventé une histoire qui ne tiens pas debout. Tout le monde sait bien que ses personnages n'ont pas finis comme ça . Mention spéciale à Christoph Waltz qui à bien mérité sa palme au festival de Cannes ( sublime )

Écrit par : ETTORI | samedi, 29 août 2009

Ah bon, c'est fait exprès les longueurs si interminables que ça en devient plus que lassant ? "Mais c'est ce que les admirateurs de Tarantino recherchent dans ses films", dixit Benji.
J'ai vraiment failli partir au bout d'un quart d'heure (mention spéciale à la première scène, vraiment longue, et vide), mais je me suis retenu, attendant sagement quelque scène surprenante un peu plus tard… Bof, j'attends toujours. Ou plutôt, je n'attends plus rien de ce réalisateur, à qui l'on permet encore de faire mumuse avec le cinéma comme un gamin, sans pour autant que ce soit frais, amusant ou incompréhensible, comme peut l'être une histoire inventée par un gamin.
J'ai trouvé la scène finale, l'attentat dans le ciné, bien intéressante, ok, là c'est du bon cinéma, mais le reste m'avait tellement gavé… Surtout qu'avec cette histoire, il aurait pu nous remplir autrement son film, le Quentin.

Écrit par : jeancroispasmesyeux | samedi, 29 août 2009

Un budget certainement très élevé, d'excellents acteurs, une grande mise en scène pour une fiction digne des bandes dessinées à la "Buck Jones" et "Oppalon Cassidy" que je lisais à 9 ans....
Je suis sorti de ce film déçu et riant de m'être fait avoir. Le sujet est grave le traitement en est ridicule, c'est du gâchis, un film d'attardé!

Écrit par : Charly127 | samedi, 29 août 2009

Je n'ai rien d'une cinéphile, ne vais au ciné que très rarement, et ne connais que très (trop!) peu Tarantino, le grand Tarantino.

Mais bordel, mais quel film! Je n'ai rien vu de soporifique du tout! j'ai adoré, adoré, et re adoré!
En tant que parfait amateur, c'est vraiment, vraiment un film à voir, et à revoir.

Écrit par : Melon | samedi, 29 août 2009

Je suis étonnée de voir que le film divise à ce point. Pour ma part, je ne me suis pas embêtée une seconde. Les "longueurs", comme disent certains, façonnent le rythme du film, à mon sens, et m'ont permis de profiter à fond de la mise en scène et du sens de la réalisation grandioses de Tarantino.

> Flo : merci pour la remarque :-)
> Anti-violence : non, on ne peut pas dire que le film est "très" violent. Ca se regarde vraiment très bien. Il y a deux-trois gros plans un peu violents, mais courts, que tu peux très bien ne pas regarder.

Écrit par : Audrey | samedi, 29 août 2009

Moi qui ne suit pas très cinéphile j'ai apprécier ce chef d'oeuvre car cette période de l'histoire qu'est la 2nd guerre mondiale est tournée dans une dérision la plus totale.

Écrit par : CREPEL | dimanche, 30 août 2009

Bonjour,

j'ai vu ce film hier.

Je suis partagé entre "j'ai passé une bonne soirée", et "quel dommage que certains acteurs soient aussi nuls".

Encore une fois, il y a des erreurs de scénarios énormes qui font que le film perd toute crédibilité même en tant que film signé tarantino.

La scène du cinéma en feu est pathétique ! Je m'explique: Aucun garde nazi à l'extérieur, aucune sécurité rapprochée logique. Hitler et tous les gros bonnets nazi sont au cinéma comme le pékin moyen. Les bâtards et la jeune juive se baladent comme ils veulent sans même se cacher.
Le fait est que l'idée du film est géniale. Mais le coté complètement irréaliste et illogique de certaines situations grotesques rendent impossible voir absurdes des passages entiers du film.
Coté jeux d'acteurs, brad pitt est encore une fois, parfait dans son role.
Que dire du role de mélanie laurent. La cata totale. Elle ne colle pas du tout à un personnage de cette époque. Comme le dit un autre posteur plus haut, on la croirait débarqué d'une cité du 21e siècle. Autant son joli minois ne vous laisse pas indifférent, autant dés qu'elle ouvre la bouche, on oublie le film et on se rappelle que ce n'est qu'une fiction.
La surprise de ce film vient d'autres acteurs. Le colonel SS joué par Christoph Waltz est impressionnant !!! à lui tout seul il sauve le film !

D'une certaine manière, les nazi sont présentés comme des gros débiles délirants. Hitler est caricaturé au plus haut point. ces sbires sont tout aussi ridicules.

Bref, même si cela reste une fiction Tarantinesque. Les clichés sont trop présents. Tarantino a pris trop de liberté historiques qui gachent ce film.

Écrit par : Paco | dimanche, 30 août 2009

Pas d'accord sur les reproches à propos des"clichés",je pense que c'est VOULU!Le GROTESQUE fait partie du film,le rire"gras" de A.H par rapport à l'écoeurement ressenti est"un délire"Nous sommes dans la fiction totale!Que les personnages ne "collent "pas à l'époque n'est pas un problème.Bref comme non-fan de Q.T je suis restée "scotchée"2h30 durant avec un mélange de dégout,de suspens,de régal ....Du cinéma qui sort du quotidien!Quant à mes contemporains qui critiquent le film avec des erreurs orthographiques et de langue qui rendent leurs propos incomprehenssibles,c'est lourd à lire...Et pourtant...Je suis une inconformiste notoire!!!!

Écrit par : piaf du 71 | dimanche, 30 août 2009

je suis extrêmement déçu de ce film

Écrit par : memran | dimanche, 30 août 2009

ma phrase été courte car j'avais un souci avec l'URL ; je pense que c'est réglé maintenant ; bon pour revenir au film je suis sidéré de l'imposture et du foutage de gueule quand on ose dire ( je l'ai lu ça et là ), que ce film est passé à deux doigts de la Palme d'Or???????????????? Mais on est de plus en plus tranquillement pris pour des buses ...A part Christophe Waltz (?dslé si l'orthographe n'est pas la bonne ) qui campe un nazi plus vrai que nature et qui est tout simplement brillantissime et.....qui pour moi sauve le film, j'ai failli comme un autre intervenant , partir au bout de 20 minutes .fr ( lol )!Non sérieusement j'ai une fois de plus laissé parler mon amour du 7è art et une fois deplus me suis laissé berner par des critiques dithyrambiques !Chef d'oeuvre par çi palme d'Or par là !!!!! c'est du grand n'importe quoi ..j'ai deplus en plus l'i:mpression que les (ex)bons réalisateurs comme le fut Q.T se laissent aller à la facilité et surfent allègrement sur leurs acquis cinématographiques ..Il y a une espèce de connivence sournoise entre les critiques de cinéma et les distributeurs et autres profiteurs du système ... Tout ceci bien évidemment dicté par une seule loi : celle de l'argent roi ...Minable ..brad Pitt en chef d'une section de mercenaires juifs pour ramener des scalps de nazis est tout simplement en dessous de tout ...Mais que fait la police ....du cinoche ...Mon dieu quelle époque formidable...

Écrit par : memran | dimanche, 30 août 2009

mais on s'en fout du fait que les personnages ne collent pas à l'Histoire ..Il n'y a RIEN dans ce film Rien du tout .. Pas de direction d'acteurs à part waltz mais je suis persuadé que pour cebrillant comédien , on ne lui dicterait aucune conduite à tenir pour n'importe quel filmqu'il s'en sortirait excellement..Je m'endormais par moments ...je donne juste un demi " bon " point pour la B.O et C'EST TOUT...Quand je pense que ça m'a couté 9 euros 30 cents ...Cela s'appelle du vol ...

Écrit par : memran | dimanche, 30 août 2009

C'est le premier Tarantino que je vois en entier. C'est gros, un peu dingue,un côté grand-guignolesque, des tronches et une ambiance western-spaghetti ( cette dernière, je l'avais déjà lue autre part),un sens du suspense et des scènes-chocs (pas de doute il sait filmer et narrer une histoire le Quentin) et des acteurs irréprochables, voire sensationnels.
Ca m'a coûté 5,70 euros et j'ai été ravi.Celà s'appelle du spectacle.

Écrit par : claude | lundi, 31 août 2009

J'ai l'impression que pas mal de gens sont déçus par le coté non-fidèle à l'histoire. Bah les gars, réveillez-vous: c'était pas censé être un documentaire! Quand à la première scène "soporifique" pour quelqu'un plus haut, c'est typique de Tarantino: poser une première scène glauque, angoissante, pour poser les persos. Moi j'ai adoré la première scène, qui monte en intensité, jusqu'à faire craquer le père de famille. Hyper-intense, et ça campe bien le personnage du chasseur de juifs.

Écrit par : Flo | mardi, 01 septembre 2009

Je n'ai lu que le premier et deuxième commentaire mais je suis outré. et tient a défendre ce film et Tarantino en vous posant une seule question ( c'est celle que je me suis posé après avoir vu "pulp fiction" la première fois, soit dit en passant, un film que je trouvais moyen à l'époque mais que j'adore aujourd'hui ). Qui est le personnage principal ? Quand vous comprendrez qu'il n'y en a pas vous vous raccrocherez à l'histoire et vous poserez les bonnes questions. Ce film est le reflet du talent de Tarantino. C'est à dire qu'il ne cache pas son film sous le nom d'un acteur mais valorise le scénario.

Je me demande quel film vous regarder.

Écrit par : Geo | mercredi, 09 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu