Avertir le modérateur

mercredi, 27 mai 2009

Le tombeau des lucioles : terriblement triste

19079746_w434_h_q80.jpg

Encore un film d'animation japonais. Cette fois-ci, j'ai été déçue. Le Tombeau des lucioles d'Isao Takahata (1996) m’est apparu terriblement triste, pas toujours réaliste et assez mal construit.

 


Comme Mon voisin Totoro et Ponyo sur la falaise de Miyazaki, les dessins sont adorables (notamment la représentation des enfants) et le film fait la part belle aux rires, à la nature, à la vie simple. Mais cette fois-ci, il s'agit d'un dessin animé horriblement triste et dur qui traite d’un garçon et de sa sœur tentant de survivre au Japon alors que le pays est bombardé par les Américains à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Maisons en feu, ruines, cadavres et plaies font partie des dessins que propose Le Tombeau des lucioles.

On ne comprend par exemple pas le détachement avec lequel les adultes apprennent aux héros que leur mère est morte ou ne se soucient pas de leur devenir. De même que le sang-froid du garçon, qui parvient à ne pas pleurer pendant des jours afin de protéger sa sœur. Difficile à croire même si c'était la guerre.

Alors certes, tout le dessin animé n’est pas noir. Le réalisateur alterne avec les passages de pur bonheur, où les deux enfants rient et courent gaiement, vivent en harmonie avec la nature. Mais justement, le contraste est trop important pour être réaliste et l’alternance entre les moments heureux et les désastres de la guerre trop fréquente. Bref, un film à déconseiller aux enfants. Et pour les adultes, préparez vos mouchoirs.


Commentaires

ca me fait penser à un avis "européen" ( comprendre non asiatique) sur un film d'une autre culture...

Écrit par : vanis | lundi, 08 juin 2009

Exactement le ressenti que j'ai eu en lisant ces quelques lignes au dessus. Un avis européen, occidental au possible, hermétiquement fermé à tout ce qui ne lui "parle" pas.

Lorsque l'on se lance dans une telle entreprise (à savoir "parler" du Tombeau des Lucioles) on se renseigne un minimum sur le sujet. Ces trois paragraphes sont vides et bourrés d'énormités.

1996 comme date de sortie ? Date de sortie française effectivement, mais il faut savoir qu'au Japon il date de 1988 !! 1988 !!! Vous n'en faites mention à aucun moment. Halte au nombrilisme !

Je vous cite: "Comme Mon voisin Totoro et Ponyo sur la falaise de Miyazaki, les dessins sont adorables (notamment la représentation des enfants) et le film fait la part belle aux rires, à la nature, à la vie simple."

No comment, ou comment comparer l'incomparable.


Ensuite, vous parlez du détachement des adultes face à la mort, du fait que le grand frère ne montre jamais ses sentiments à sa sœur. Il faut savoir que ce film traite d'une culture totalement opposée (et encore plus à l'époque) à la notre. Aucun signe de faiblesse n'est acceptable ! Et encore plus pour un garçon de l'age de Seita dans un contexte pareil.

Avez vous seulement un petit frère ou une petite soeur ? Dans le cas inverse je peux (difficilement, tout de même) accepter votre point de vue.

Mais bon sang, ce garçon cherche à protéger sa petite sœur le plus longtemps possible, il ne peut pas se permettre de montrer ne serait ce que le moindre signe de faiblesse. Et on le voit très bien dans ce film que ce n'est pas facile pour lui, qu'il craque à plusieurs reprises dans des scènes d'une intensité rarement atteinte dans un film d'animation.

Concernant le contraste entre les scènes de guerre et les moments "heureux" il faudrait peut être prendre conscience que la trame scénaristique se déroule à hauteur d'enfant. Et comme j'ai pu l'expliquer dans le paragraphe précédent, Seita fait son possible pour s'occuper de sa petite sœur qui, rappelons le tout de même, a perdu sa mère.

Ce contraste rend encore plus réaliste un film déjà très réaliste pour un "simple dessin animé".

Pour finir je ne déconseillerai pas ce film aux "enfants" au contraire, ce film devrait être diffusé dans les collèges, avec explications au préalable. Mais les français sont ils prêts à ouvrir leur esprit hermétique à tout ce qui ne touche pas leur culture?

A la lecture de vos autres articles sur les œuvres d'animation japonaise je crains que non...

Écrit par : Patapata | mardi, 21 juillet 2009

Je viens de voir ce film ai j'ai beaucoup aimé.
Je ne vais pas faire une grande critique du film car je rejoinds globalement l'avis de Patapata.
Pour ce qui est de montrer ce film aux enfants je pense quand même qu'il y a une limite. Y en avait dans la salle de cinéma qui étaient très jeunes et en plus de voir un film poignant pour leur âge, je ne suis pas sur qu'ils puissent comprendre toute la portée du film. (quoique même adulte certains n'y arrive pas).
En tout qu'à moi je le recommande c'est à voir.
Et j'avoue que j'ai versé ma petite larme à la fin.

Écrit par : Gaasana | lundi, 21 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu