Avertir le modérateur

lundi, 27 avril 2009

Dans la brume électrique : intéressant mais quelque peu trouble...

19051705_w434_h_q80.jpg

Deux histoires se mêlent. L’une passée, l’autre présente. Le corps charcuté d’une jeune prostituée est découvert dans la petite ville de New Iberia, en Louisiane. Tout porte à croire qu’il s’agit de l’œuvre d’un taré qui n’en est pas à sa première victime ni à sa dernière. En parallèle, la police déterre des ossements vieux de quarante ans, ceux d’un homme noir enchaîné. Le détective Dave Robicheaux décide d’enquêter sur ces affaires, aussi brumeuses que les bayous de Louisiane à la nuit tombée.

Note :

Rating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.half.gifRating_star.empty.gif

 

 


19051689_w434_h_q80.jpgBertrand Tavernier signe ici un bon polar, qui prend aux tripes et qui fait monter le suspense lentement mais sûrement. L’intrigue est complexe et fait intervenir une multitude de personnages, entre présent et passé. Certains détails comptent, d’autres égarent. Dans tous les cas, le réalisateur a le sens du détail. C’est tout d’abord une atmosphère qu’il cherche à distiller.

À coup d’ellipses, de sous-entendus et de récits, on progresse dans l’intrigue, jusqu’à apprendre la véritable identité du tueur en série, son passé et son réseau. De ce côté-là, pas de déception. Toutefois, les nombreuses histoires parallèles déroulées tout au long du film ne trouvent pas toutes de réponse. Et cela a le don d’agacer. De même que le côté fantastique du film (visions, communes à deux personnages), dont je n’ai pas vraiment vu l’utilité au regard de la chute.

19051700_w434_h_q80.jpgHeureusement, l’interprétation est un sans faute. Tommy Lee Jones incarne très bien le vieux détective expérimenté qui s’interroge sur sa capacité à faire le bien, à persévérer dans sa quête d'une réponse. Le personnage est épais, tendre mais au discours souvent rude, droit mais aux manières peu déontologiques. Un film intéressant, dérangeant, prenant, qui laisse un léger goût d’inachevé.



Commentaires

Dans l'ensemble d'accord avec ce commentaire.Grosse présence de Tommy Lee Jones et excellence des rôles secondaires, tout de même ce genre d'intrigue n'a pas beaucoup évolué depuis Paul Newman dans Détective privé.Le formidable décor de la Nouvelle Orleans ( nature avec le bayou d'un côté et cataclysmique avec les ruines de l'ouragan Katrina de l'autre) apporte un plus, et qui s'étonnera de trouver de fantômatiques fantassins sudistes au milieu des brumes de ces marais? Pas moi! Atmosphère,atmosphères.

Écrit par : claude | lundi, 27 avril 2009

Le seul écart avec l'excellent roman éponyme de James Lee Burke réside dans les allusions à Katrina qui ne sont évoquées que dans le tout dernier roman de l'auteur (the tin roof blow down)
Ce film a été tourné en majeure partie à New Iberia, et dans les paroisses environnantes comme St Martinville avec une très brève incursion à NO, et reflète très bien l'ambiance de ces petites villes, pluies torrentielles incluses cf mes deux articles sur le sujet en juillet dernier.
Le premier, http://bill.et.marie.over-blog.com/article-21672592.html retrace notre traversée de l'ouest de l'état de Louisiane et la visite de New Iberia, et le second http://bill.et.marie.over-blog.com/article-21706643.html celle de la visite du sud de ces paroisses (au pays des cannes à sucre et des usines associées) et St Martinville (la scène du café)
Inutile de préciser que nous avons reconnu tous ces lieux dans le film vu hier à l'Utopia de Tournefeuille
(un article sur ce sujet paraitra dans quelques jours sur mon blog )
Je ne peux que te conseiller la lecture des romans de JL Burke, tous excellents, avec une mention particulière pour 'Black Cherry blues' et 'Prisonniers du ciel' (par contre, fuis le film tiré de ce dernier roman aevc A. Baldwin extrèmement peu crédible dans le rôle de Dave Robicheaux qui sied comme un gant à Tommy Lee Jones)

Écrit par : Bill | dimanche, 03 mai 2009

> Bill : Eh bien, merci pour tous ces références et éclairages ! Le roman de James Lee Burke se déroule donc avant Katrina ? Avez-vous aimé le bayou et les brouillards à la tombée de la nuit ? Pour ma part, ils m'ont bien effrayée et pas vraiment donné envie de visiter cette région. Mais sans doute était-ce l'atmosphère inhérente à ce type de film, que les touristes ne ressentent pas forcément ?

Écrit par : Audrey | lundi, 04 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu