Avertir le modérateur

lundi, 23 février 2009

Slumdog millionaire, grand vainqueur des Oscars 2009

 

oscars2009.jpg

Slumdog Millionaire, de Danny Boyle, a dominé hier soir la cérémonie des 81e Oscars en raflant huit statuettes sur les dix catégories où il était nommé dont celles décernées pour le meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure adaptation, meilleure musique et meilleure chanson. Un réel succès pour cette histoire d'un gamin des bidonvilles de Bombay qui participe au jeu Qui veut gagner des millions ?. Un film que j'avais adoré, même si je n'aurais pas imaginé qu'il ait tant de succès.

 


Le film a ainsi battu haut la main son grand rival de la soirée : L'étrange histoire de Benjamin Button. Malgré Brad Pitt et ses treize nominations, le film de David Fincher n'a gagné que trois récompenses techniques.

Coté acteurs, Kate Winslet a été couronnée pour sa prestation dans Le Liseur, une histoire d'amour sur fond de seconde guerre mondiale. Et Sean Penn a mis The Wrestler Mickey Rourke KO grâce à Harvey Milk, l'homme politique défenseur de la cause homosexuelle qu'il interprète dans le film éponyme de Gus Van Sant.

Après le sacre de Marion Cotillard l'an passé, la France repart cette année bredouille malgré la nomination d'Entre les murs à l'Oscar du film étranger.


Voici la liste des principaux vainqueurs de la 81e édition des Oscars :

  • Meilleur Film : Slumdog Millionaire
  • Meilleur Réalisateur : Danny Boyle (Slumdog Millionaire)
  • Meilleur Acteur : Sean Penn (Harvey Milk)
  • Meilleure Actrice : Kate Winslet (Le Liseur)
  • Meilleur acteur dans un second rôle : Heath Ledger (The Dark Knight, le chevalier noir)
  • Meilleur actrice dans un second rôle : Penélope Cruz (Vicky Cristina Barcelona)
  • Meilleur scénario original : Harvey Milk
  • Meilleur scénario adapté : Slumdog Millionaire
  • Meilleure musique : Slumdog Millionaire
  • Meilleur film d’animation : WALL-E
  • Meilleur film Etranger : Departures

 


Et vous, qu'en pensez-vous ?


 

Commentaires

Curieux les formes que prend la critique. Si à Télérama on reproche à Danny Boyle de représenter une misère trop belle pour être honnête, un comité du bidonville de Mumbaï s'insurge lui contre la vision trop pessimiste du réalisateur, notifiant qu'il y a eau, électricité et éducation dans cette communauté.
La meilleure réaction: la joie, celle de Danny Boyle bondissant aux oscars, celle de ces indiens enthousiastes devant leur télé et le triomphe de Slumdog...
Remarquons que Boyle a choisi comme héros un musulman, chose peu commune dans le cinéma occidental.

Écrit par : claude | mardi, 24 février 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu