Avertir le modérateur

mercredi, 11 février 2009

Espion(s) : quand Monsieur Tout-le-monde joue à James Bond, il s’essouffle vite

19030716_w434_h_q80.jpg

L’espionnage est décidemment un genre à la mode. Après Mensonges d’Etat et Secret défense, voici Espion(s). Le premier film de Nicolas Saada est toutefois très différent. Et bien moins réussi.

Note :

Rating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.half.gifRating_star.empty.gifRating_star.empty.gif

 

 


19030712_w434_h_q80.jpgVincent est un jeune homme brillant qui travaille comme bagagiste à Roissy, comme un pied de nez au parcours tracé que lui offraient ses études. Avec son collègue Gérard, il a l'habitude de voler dans les valises avant leur embarquement en soute. Alors qu'il fouille un bagage diplomatique, Gérard meurt brutalement suite à une explosion. Vincent se voit alors proposer un marché par la DST : collaborer avec les services secrets français et anglais pour éviter la prison.

Dans Espion(s), Vincent se retrouve propulsé dans le monde des espions en deux temps trois mouvements. Un peu comme Vahina Giocante dans Secret défense, à la différence que cette dernière reçoit un entraînement de choc. Là, Vincent n’en fait qu’à sa tête, suit des terroristes en pleine rue sans aucune couverture, éteint son portable quand les services secrets écoutent une conversation et assiste à des réunions confidentielles du MI5. Ou encore l’homme d’affaires anglais qui conserve des documents à haut risque dans un ordinateur dont le code confidentiel est le prénom de sa femme. Rien de vraiment crédible, donc, dans Espion(s). On sent que Nicolas Saada n’a pas fait le même travail de recherche que Philippe Haïm.

19030718_w434_h_q80.jpgVous me direz, nombre de films d’espionnage ne sont pas très crédibles non plus. Mais souvent, l’histoire s’avère prenante et présente de nombreux rebondissements. Là, le scénario est assez plat et linéaire. Si le début est assez prenant, le film s’essouffle vite. L’anti-héros utilisé par les services secrets, qui finit par se laisser rattraper par ses sentiments, cela a un air de déjà-vu. On se demande même où veut en venir le réalisateur.

Côté réalisation, j’ai aussi été déçue. La mise en scène est plus que lisse, très lente et ne présente aucune innovation – sans compter un plan séquence où le cadreur peine à suivre Guillaume Canet et fait le point trop tard.

Bref, si Espion(s) n’est pas un mauvais film en soi, il ne m’a pas du tout emballée, vous l’aurez compris. Même Guillaume Canet ne m’a pas convaincue dans le rôle du gentil un peu rustre. Seule Géraldine Pailhas rattrape l’ensemble, désemparée et émouvante.


Commentaires

Je suis tout à fait d'accord avec toi, pas mal sans vraiment être emballant, la seconde moitié étant terriblemet creuse.

Écrit par : Vincent | jeudi, 12 février 2009

Ce film a quand même un style, un climat qui peut dérouter, car il ne faut pas se leurrer, l'espionnage tel qu"il se pratique dans nos sociétés a un côté anecdotique,routinier et rébarbatif à côté duquel James Bond...c'est du cinéma.
Tout comme le privé cher à Chandler,bien vite démythifié dans notre réalité par des filatures de conjoints trompés.

Écrit par : claude | vendredi, 13 février 2009

Peut-être, mais là on parle d'espionnage au niveau des services secrets d'un Etat et de la sécurité d'un territoire. C'est tout de même autre chose que le détective privé qui file les conjoints trompés, comme vous dîtes. Le film de Philippe Haïm, Secret défense, très bien documenté, montre qu'il n'y a pas tant d'amateurisme que cela.

Écrit par : Audrey | samedi, 14 février 2009

Je n'ai pas parlé d'amateurisme. L'exceptionnel dans ce film vient de ce que Guillaume Canet fait une pige pour la DST qui le "tient".
C 'est un monde gris et terne, fait d'être humains comme vous et moi ( mais en fait souvent recrutés dans l'armée d'active pour la France), loin de la pyrotechnie d'Hollywood. Quoique en parlant d'explosions, dans "Espions"... y'a ce qu'il faut.

Écrit par : claude | dimanche, 15 février 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu