Avertir le modérateur

lundi, 09 février 2009

Un seul mot pour qualifier L’Etrange histoire de Benjamin Button : bouleversant !


Image 1.jpg

Je n’avais lu aucune critique, m’étais interdit de visionner la bande-annonce, ni même de jeter un œil aux photos. De manière à ne pas être influencée, ni dans un sens, ni dans l’autre. Car treize nominations aux Oscars et 150 millions de dollars pour la réalisation, cela a de quoi mettre la pression. On s’attend à un chef-d’œuvre et on est déçu. Rien de tel pour L’Etrange histoire de Benjamin Button. Je suis sortie de la séance littéralement bouleversée.

Note :

Rating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gifRating_star.solid.gif

 

 


19027637_w434_h_q80.jpgDifficile, dans ce cas, de trouver les mots pour exprimer l’émotion ressentie. Le dernier film de David Fincher constitue un vrai chef-d’œuvre, un conte fantastique magnifiquement narré. Qui mêle drame, amour, humour, suspense.

Tout débute avec Monsieur Gâteau qui voulait ramener à la vie son fils mort à la guerre. Il bâtit une horloge qui remonte le temps et l’installa dans la gare de La Nouvelle-Orléans. C’est dans cette ville de Louisiane que naquit en 1918 Benjamin Button, un homme hors du commun. Son histoire, c’est celle de ses rencontres, ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l'emprise du temps.

L’histoire est chronologique, mais ponctuée par la vision de Daisy, sur son lit de mort, alors que l’ouragan Katrina menace de s’abattre sur la Nouvelle-Orléans. Un procédé de narration efficace, qui permet de connaître les réactions de Daisy à l’histoire que son cher et tendre a consignée toute sa vie dans un carnet. On apprend progressivement qui est Benjamin Button et on ressent chacune de ses émotions intensément. Certes, dès le début l’histoire est connue, mais les rencontres sont excentriques et intéressantes et maintiennent l’intérêt du film. A la manière d’une fable, le héros traverse des étapes et des rites initiatiques qui le rendent d’autant plus fort et altruiste.

19012302_w434_h_q80.jpgL’Etrange histoire de Benjamin Button traite ainsi du bonheur de vivre et d'aimer, de la douleur de perdre des êtres chers et du temps qui passe. D’une manière à la fois fine et dure, cruelle.

Au-delà de sa portée philosophique, le film est une performance technologique. Tout est magnifiquement réalisé, de la mise en scène aux effets spéciaux en passant par la somptueuse photographie et le montage. Le réalisateur s’essaie même à quelques exercices de style, comme ces scènes de l’homme touché sept fois par la foudre, le système de narration de l’accident de Daisy à Paris ou encore ces plans fugaces de Brad Pitt à l’apogée de sa beauté - sur une moto les cheveux au vent ou bien allongé sur la coque d’un bateau sur une mer d’un bleu envoûtant.

L’interprétation des acteurs est excellente. Cate Blanchett et Brad Pitt : deux rôles parfaitement composés. La nomination de Brad Pitt pour l’Oscar du meilleur acteur est largement méritée. Autre nomination d’interprétation, celle de Taraji P. Henson dans le rôle de la mère adoptive, jeu qui s’avère aussi extrêmement juste et délicat. Enfin, on retrouve avec plaisir Julia Ormond (Surveillance) et Tilda Swinton (récemment vue dans Burn after reading).

Commentaires

Pareil. Très beau film, qui m'a juste donné envie de vivre (bien, et vraiment) ma vie. Un beau film philosophique sans être chiant. Et Brad Pitt m'a semblé beau (moi qu'il laisse indifférente d'habitude).

Écrit par : Charlène | lundi, 09 février 2009

Tout pareil :-)

Écrit par : Audrey | lundi, 09 février 2009

...sais pas si j'irai le voir. J'aime assez les histoires fantastiques comme ça mais la bande annonce fait un brin larmoyant.
Sinon je vous conseille Envoyés très spéciaux. Histoire improbable mais acteurs solides et surtout un formidable foutage de gueule envers la médiatisation d'otages. Tout y passe: maquereautage des médias,compassion généralisée ( avec chanson de Laurent Gerra ),émission caritative, mobilisation publique, orange de rigueur...et même réception par Sarko à la libération.
A part ça, un Ovni, un conte, une parenthèse joyeuse que bien peu iront voir mais déjà culte chez moi: King Guillaume ( " pliez les genoux pour voir" ).

Écrit par : claude | lundi, 09 février 2009

Oui, vraiment un film à aller voir, il est larmoyant certes, mais il est tout aussi drôle, j'ai beau chercher, rien à redire vraiment ! Brad Pitt y joue très bien. Entre lui et Di Caprio, je ne sais pas ce qu'ils leur donnent à Hollywood en ce moment, mais les "beaux gosses" sont devenus vraiment bons !

Écrit par : Azureyes | jeudi, 12 février 2009

Ah siiiiii, j'ai une critique à faire, ou plutôt une remarque. Ils sont devenus quoi les scénaristes parce que à Hollywood ça doit être la crise en ce moment pour eux, ils ne servent plus à rien, toutes les histoires sont tirées de livres ! Ah si, à la limite peut être pour les suites, mais vu les scénarios ça doit pas leur prendre plus de deux nuits. Les Pauvres !!! Allez les gars on est avec vous !!! C'est pas si dur d'écrire un livre après tout :-p

Écrit par : Azureyes | jeudi, 12 février 2009

Bah, les bons livres ne manquent pas, les mauvais scénarios non plus par contre.
Et puis 3 heures c'est long, je me souviens du Seigneur des anneaux... quel souffle, certes, mais Dieu que c'est long!
Et j'ai tellement d'autres films à aller voir ( la souris aux oreilles d'éléphant,là, ça a l'air fendard et aussi le bébé volant), que Brad Pitt, je le retrouverai bien, un dimanche soir, sur ma télé, d'ici 2 ou 3ans.

Écrit par : claude | vendredi, 13 février 2009

epoustouflant, boulversant
génial
un tres grand film
on passe par toutes les émotions
un jeu d'acteurs parfait
à voir absolument et puis Brad incontestablement ... le digne fils de Robert Redford

Écrit par : véronique | lundi, 09 mars 2009

C'est un assez bon film car Fincher a beaucoup de talent, la preuve c'est qu'on ne s'ennuie pas bien que le film n'ait vraiment pas grand chose à dire. L'image, la mise en scène, la lumière, tout cela est superbe, mais à part ça ?... Bien mois bon que le précédent film de David Fincher, qui lui, était une réussite sur tous les plans.

Écrit par : LE GLAUDE | mardi, 10 mars 2009

"Ah, si jeunesse savais, si vieillesse pouvais" sauf pour Benjamin Button qui arrive a la fin de sa vie a savoir et a pouvoir, à tout quitter pour tout vivre.
Cette vie si différente, ou tout est temporaire, et tout change sauf l'amour.

Un film à 150 million de dollars qui les mérite pour réaliser une histoire bouleversante. Cate Blanchett joue magnifiquement son rôle, et même brat pitt me convainc (moi qui ne le connaissait que dans des rôles "strange" de fight club ou l'armée des 12 singes)

Écrit par : carrot | dimanche, 15 mars 2009

Alors là, je conteste, je revendique et je proteste.
Je suis allez voir le film, et j'ai failli sortir du cinéma après la première heure.
J'ai trouvé le film plat, aucune émotions, ni larmes ni sourire.
J'ai trouvé le jeu des acteurs faux (certes ce film est pour Brad un sacré challenge au niveau du jeu) et, chose très grave, je n'ai pas cru au jeu des acteurs ne serait-ce qu'une seconde.
J'ai trouvé les rebondissement niais, facile, attendu.
Et, pire que tout pour un film qui dure 3h, je me suis vraiment, mais vraiment emmerder!

Pourtant je suis fan du Brad Pitt de "l'Armée des 12 singes" ou de "Fight Club", mais alors là... plus jamais ça!

Écrit par : UcCaBaRuCcA | mercredi, 18 mars 2009

Je n'ai pas vu de play-boy, dans ce film, mais un acteur d'une très grande classe et d'un grand naturel.

Brad Pitt, au travers de son interpretation, a su donner un sens au mot vivre.

Écrit par : Janoche251234 | mardi, 06 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu