Avertir le modérateur

vendredi, 09 janvier 2009

Pierrot le fou : difficile d'accès

18385558_w434_h_q80.jpg

Pierrot le Fou. Le plus grand film de Jean-Luc Godard et de la Nouvelle Vague, d’après les critiques. Une œuvre expérimentale, où le réalisateur traite de la liberté, de l’amour, de la violence, de la guerre, de la littérature ou encore de la société de consommation.

 


Intéressant, cette vision de la liberté, où l’on pourrait partir sans rien, un rouge à lèvres pour elle, un livre pour lui, et traverser les contrées françaises sans but précis. Se poser dans un petit coin de paradis dans le Midi, vivre de pêche, de chasse et de culture. Mais voilà, Ferdinand et Marianne ne sont pas Robinson et Vendredi. Elle s’ennuie, se languit. Lui écrit. Ils doutent, tournent et virevoltent. Tuent ou volent sur leur passage. Mais le désœuvrement et le manque d’argent sont toujours là. Et l’amour est si fragile.

18385556_w434_h_q80.jpg


Si ce film, sorti en 1965, n’a pas vieilli par sa réflexion, il a sans doute pris quelques rides dans sa mise en scène. Filmer une voiture à l’arrêt, de nuit, en projetant de façon régulière des lumières pour symboliser les lampadaires (et un fond sonore de voitures), c’est peut-être expérimental, mais pour moi, c’est prendre le spectateur pour un idiot – surtout lorsque l’on retrouve cette séquence à deux reprises dans le film. De même, l'intégration de photos, peintures ou BD dans les séquences m'a rapidement lassée.

18385559_w434_h_q80.jpg


Un film coloré et poétique qui m’a intéressée mais que je n’ai pas vraiment aimé.

 

Commentaires

Le premier truc qui cloche c'est le titre , reprendre le nom d'un mécreant sympatique mais qui fricotait en fin de conflit mondial avec la "carlingue" et la gestapo c'est imbecile de la part du suisse ,ensuite fabriquer une intrigue incomprehensible (qui a nourrit un certain temps ma jeunesse) c'est bien gentil mais avec le recul ça fait desordre !
Reste la prestation de tous les acteurs jusqu'à DEVOS ,bebel et anna karina(je m'embete ....j'ai rien a faire ...) et la paire de ciseaux dans le cou, si j'ai bonne memoire .
Donc un film relique, qui tient plus la route.

Écrit par : gumbau | vendredi, 09 janvier 2009

Tout à fait d'accord avec vous. Anna Karina s'ennuie sur la plage et répète : "J’sais pas quoi faire… qu’est-ce que j’peux faire ?"

Écrit par : Audrey | dimanche, 11 janvier 2009

Un film culte, que mes enfants ados et cinéphiles ont découvert il n'y a pas longtemps et qui n'a pas veilli! C'est du pur Godard, bien sûr il faut aimer ce genre de cinéma, mais dans le genre, c'est ce qui a été fait de mieux avec le cultissime "a gout de soufle";

Écrit par : Valentina777 | dimanche, 11 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu