Avertir le modérateur

vendredi, 21 novembre 2008

La Vie moderne : et quelle vie...

profils-paysans-la-vie-moderne-3-g.jpg

Marcel et Jean sont deux frères octogénaires. Alain, quinquagénaire, vient d’épouser une "femme de la ville". Amandine élève ses deux enfants avec son mari. Camille, 15 ans, ne se voit pas quitter sa région. Tous ont en commun l’attachement à leur village de Villaret au cœur des Cévennes, une région montagneuse à la fois belle et aride, et l'élevage de brebis, moutons ou vaches, des animaux sur lesquels ils veillent avec amour.

Note :

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gifRating_star.empty.gifRating_star.empty.gif

 

 


Depuis dix ans, Raymond Depardon visite régulièrement plusieurs familles d’agriculteurs qu’il filme autour de la table du séjour. Le réalisateur de documentaires cherche à comprendre la réalité des paysans d’aujourd’hui, leur façon de vivre, leur attachement à leur région et l’avenir qu’ils entrevoient. Par la même occasion, il part à la rencontre de ses propres origines, revient vers un passé qu'il a fui en comprenant aujourd'hui son erreur.

Si le film est lent, malgré sa courte durée (1h30), il n’en demeure pas moins poignant. De sorte que le spectateur se laisse transporter sur les routes désertes des Cévennes. Cette façon de filmer les paysans, très proche et très statique, nous permet de rentrer dans leur intimité. Et de comprendre l’importance du poids des traditions, qui fait que les enfants se sentent obligés de reprendre les exploitations de leurs parents et que les nouveaux arrivants peinent à créer leur propre élevage.

Mais jusqu’à quel point La Vie moderne retranscrit-elle la réalité rurale ? Car si Depardon a pris son temps pour réaliser son documentaire, et donc gagner la confiance de ses interlocuteurs, il n’en demeure pas moins qu’il reste très présent dans le film. Aux questions que pose le réalisateur, les paysans répondent souvent par des phrases laconiques, voire par "oui" ou "non", de sorte que l’essentiel de l’information réside dans la bouche de Raymond Depardon. C’est bien sûr son rôle de documentariste. Mais on aurait aimé mieux comprendre les motivations des paysans. Comme celles qui amènent un jeune père de famille à rire de complicité et de fierté lorsque son fils affirme "ne pas aimer travailler à l’école" et donc logiquement vouloir "devenir paysan comme papa"...


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu