Avertir le modérateur

mardi, 14 octobre 2008

Parlez-moi de la pluie : une merveille, tout en finesse et délicatesse

18966983_w434_h_q80.jpg

Décidemment, je ne me lasse pas du couple Bacri-Jaoui ! Pourtant, il m’en aura fallu du temps pour me décider à aller voir Parlez-moi de la pluie, le dernier film de l’actrice et réalisatrice. Je le pensais moins réussi que les précédents (Un air de famille, Le goût des autres ou Comme une image), sans doute un peu chiant. En réalité, c’est un régal. Un pur délice de jeu et de dialogues.

Note :

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gifRating_star.half.gif

 

 


18957042_w434_h_q80.jpgPar où commencer ? Car il n’y a pas vraiment d’histoire. Plutôt une atmosphère, délicate, douce-amère, qui nous happe pendant les 1h40 de film.

Michel et Karim décident de tourner un documentaire sur l’écrivaine et femme politique Agathe Villanova. Ils choisissent une petite ville du Vaucluse, où vit la sœur d’Agathe, ainsi que les deux hommes. Mais voilà, les choses tournent vite au vinaigre tant les réalisateurs sont peu organisés et les personnages bien plus interconnectés que ce que l’on aurait imaginé.

Comme toujours avec Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui, les dialogues sont chiadés. Un brin loufoques, souvent décalés, et vraiment désopilants. Le tout avec énormément de finesse et d’intelligence. Ces deux là sont des magiciens ! Avec trois bouts de ficelle et des séquences plutôt longues, ils parviennent à nous faire rire constamment, tout en mêlant de l’émotion (les relations de couple) et du fond (le féminisme, le racisme, l’intolérance, la solitude). De sorte que l’on ne s’ennuie jamais.

18957040_w434_h_q80.jpgMême les gags vus et revus dans la bande-annonce m’ont encore fait rire, tant ils sont bien étayés et intégrés au scénario.

Mais surtout, surtout, l’interprétation est magistrale. Par le moindre haussement de sourcil ou la plus petit étincelle au fond des yeux, Agnès Jaoui, et surtout Jean-Pierre Bacri, expriment des émotions. Et quelle expression ! Tellement juste ! Coup de chapeau pour Jamel Debbouze, qui a relevé le défi de cet immense couple d’acteurs français. Lui aussi s’avère très juste, amusant et sobre à la fois. Enfin, Pascale Arbillot, que j’avais aimée dans Notre univers impitoyable, confirme qu'elle est l’un des solides seconds rôles du cinéma français.

On pourra toutefois regretter la fin, un peu trop « happy end » à mon goût, mais qui n’enlève en rien à la qualité générale du film. Une petite merveille !

 

Commentaires

"Je le pensais moins réussi que les précédents (...), sans doute un peu chiant." : pourquoi ?
Il me tarde de le voir !

Écrit par : Marie | mardi, 14 octobre 2008

La bande-annonce m'avait donné l'impression d'un film certes amusant mais lent. En fait, pas du tout ;-) Va-t-il sortir en Italie ?

Écrit par : Audrey | mardi, 14 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu