Avertir le modérateur

jeudi, 02 octobre 2008

Les Incorruptibles : De Palma signe un chef-d'œuvre

18453578_w434_h_q80.jpg

Brian de Palma s’est longtemps intéressé aux grandes figures de la pègre. Dans Les Incorruptibles (The Untouchables, 1987), contrairement à Scarface ou à L’Impasse, le cinéaste italo-américain se place du côté des flics. Et quel résultat !

 


L’histoire s’avère des plus captivantes puisqu’on suit les aventures de quatre policiers incorruptibles, menés par le jeune Eliot Ness, qui vont s’attaquer au grand gangster Alphonse Gabriel Capone et au trafic d’alcool, seuls contre tous. En effet, dans le Chicago des années 1930, tous sont corrompus par la mafia, qu’il s’agisse des commerçants, des représentants de l’ordre ou des magistrats. Un tel combat paraissait donc perdu d’avance. Le scénario des Incorruptibles est d’autant plus fort qu’il est tiré de l’ouvrage homonyme d’Eliot Ness.

L’interprétation est superbe, portée par un quatuor du tonnerre : les débutants Kevin Costner et Andy Garcia, l’ancien James Bond Sean Connery et le petit Charles Martin Smith, contre l’abonné des films de mafia Robert de Niro. Pour jouer Al Capone, l’acteur a d’ailleurs dû subir quelques métamorphoses : prendre 12 kilos et se raser une partie du front. Cela change du Parrain ou des Affranchis !

Quant à la mise en scène, elle est léchée, comme on pouvait s’y attendre venant de Brian de Palma. Et surtout, le suspense est extrêmement prenant. Qu’il s’agisse de la scène, filmée en caméra subjective, où un homme s’introduit chez Malone ou celle où un landau dévale au ralenti les marches de la gare, le film prend aux tripes. Des effets de genre directement tirés des films d’Alfred Hitchcock, dont Brian de Palma est l’héritier.

Un film à voir, si ce n’est pas déjà fait !

 

18889788_w434_h_q80.jpg

Commentaires

Oh il a fait beaucoup mieux que "ça" ..

"Carlito's Way" par exemple avec Al Pacino et Sean Penn (peut-être son meilleur - bien au dessus de "Scarface" en tous les cas).

C'est gentil, "Les Incorruptibles", un film de commande, quoi.

C'est pas le vrai De Palma.

Le vrai c'est celui qui rend un film vérité sur la guerre en Irak, là oui.
Mais là, De Niro bouffi en Al Capone, on a juste envie de rire et de retourner voir "Scarface" ou "Blow Out".

Écrit par : Philippe Sage | dimanche, 05 octobre 2008

Je n'ai pas vu "Carlito's Way mais j'en prends note.
Par contre, j'ai trouvé que "Les incorruptibles" était exécuté de façon magistrale, bien plus qu'un simple "film de commande". De Niro m'a vraiment convaincue dans le rôle d'Al Capone.
Quant à la guerre en Irak, j'imagine que vous parlez de "Redacted". Je l'ai beaucoup aimé (vous pouvez lire ma brève critique ici : http://cinema.20minutes-blogs.fr/tag/Redacted) mais j'aurais bien du mal à comparer les deux films tant ils sont différents et ne poursuivent pas le même but.

Écrit par : Audrey | lundi, 06 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu