Avertir le modérateur

mercredi, 17 septembre 2008

Madonna réalisatrice ?

Image 1.jpg

Madonna aime se mettre en scène. Après avoir chanté, joué dans des films et écrit des livres pour enfants, ne lui restait plus qu’à porter à l'écran ses débuts difficiles. C’est chose faite avec Obscénité et vertu (Filth and wisdom), son premier film.

 


Le film dépeint la vie d’artistes en herbe à Londres, dont le plus marquant est un immigré ukrainien (Eugene Hutz), être fantasque et violent, interprété par le chanteur du groupe de musique punk tsigane, Gogol Bordello. Malgré le fort intérêt que suscite parmi les fans la sortie de ce film, la Madone s’est avérée chiche en informations quant à sa réalisation. Sur le site d'Allocine, on apprend toutefois trois éléments :

• La pop star américaine n’avait jamais pensé réaliser des films, jusqu’à tout récemment. À force de faire des clips et des documentaires, et de côtoyer de nombreux réalisateurs, elle s'est finalement lancée.

Madonna a eu pour modèle le cinéma français et italien, notamment les films de Jean-Luc Godard, Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini et Federico Fellini. Elle espérerait « réaliser un jour quelque chose qui approche leur génie ». Tout un programme ! La chanteuse s’est aussi inspirée de la poésie, qu’elle affectionne. Elle a récemment apprécié The Last lecture de Randy Pausch.

• La star a créé des personnages dans lesquels elle se retrouve : un rocker punk, une chanteuse d’opéra, une danseuse de ballet ou encore une jeune fille à l’enfance difficile qui rêve d’aider les enfants d’Afrique. Mais c’est à l’immigré ukrainien qu’elle s’identifie le plus car c’est celui qui évolue le plus.

Avez-vous envie de voir Obscénité et vertu ?

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu