Avertir le modérateur

mardi, 16 septembre 2008

Mamma Mia, quel désastre !

18886408_w434_h_q80.jpg



Agnetha, Benny, Björn et Anni-Frid. Quatre prénoms dont les initiales forment le nom ABBA. Etre fan du mythique groupe suédois n’est malheureusement pas suffisant pour apprécier la grosse production hollywoodienne Mamma Mia !...

Note :

Rating_star.solid.gifRating_star.empty.gifRating_star.empty.gifRating_star.empty.gifRating_star.empty.gif

 

 


En 1999, sur la ravissante île grecque de Kalokairi, Sophie s’apprête à se marier avec Sky. Une seule chose manque à son bonheur : connaître son père. La nuit tombée, la jeune fille poste nerveusement trois invitations destinées à trois hommes bien différents que sa mère a aimés peu avant sa naissance. Tous trois acceptent de se rendre sur l’île, sans trop savoir ce qui les attend.

18960010_w434_h_q80.jpgRéalisé par Phyllida Lloyd, Mamma Mia ! est l'adaptation de la comédie musicale homonyme écrite par Catherine Johnson et basée sur les chansons d’ABBA. Depuis la première en 1999, le spectacle a été présenté à plus de 30 millions de personnes, dans 170 villes et en huit langues.

S’il est impossible de se prononcer sur la qualité de ce spectacle, le film, lui, est totalement raté. Le scénario n’a aucune originalité ni consistance. Il a seulement été écrit de manière à coller aux différentes chansons du disque ABBA Gold – Greatest Hits (1992). Les scènes sont dégoulinantes de mièvrerie, au point que l’on peine à rire et se laisser entraîner par des situations censées être comiques et communicatives. Filles et garçons se trémoussent chacun de leur côté, tous plus beaux - et ridicules - les uns que les autres.  Tout semble faux, jusqu’à l’hôtel qui semble être fait en carton-pâte et qui gâche le magnifique cadre des îles grecques...

18959993_w434_h_q80.jpgComme si cela ne suffisait pas, les acteurs en font beaucoup trop. La grande Meryl Streep est fatigante à tour à tour sauter partout et glousser, puis se lamenter sur son sort. Amanda Seyfried, révélée dans la série Veronica Mars, surjoue le côté eau-de-rose et je-veux-que-tout-le-monde-soit-heureux. Quant à Pierce Brosnam (James Bond), il est irréaliste en amant inconsolable et massacre les chansons. Seules les deux copines de Meryl Streep m’ont amusée. Mais on était loin de l’hilarité !

La comédie musicale est un genre à part, quelque peu délicat. Pourtant, au vu d’Hairspray, sorti l’an dernier, il est possible de réaliser un film, certes un peu cucul et prévisible, mais réellement amusant et entraînant. Ce n’est pas le cas de Mamma Mia !. Mis à part le plaisir indéniable de réentendre ces géniales chansons (Money, money, money, Gimme ! Gimme ! Gimme !, Voulez-vous, S. O. S. ou encore Take a chance on me) et de découvrir leurs traductions, le film ne présente aucun intérêt. Mieux vaut réécouter le CD d’ABBA !

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu