Avertir le modérateur

jeudi, 04 septembre 2008

Les Valseuses : hilarant et bien senti

1322995418.jpg

Je n'avais jamais vu Les Valseuses, diffusé sur Arte il y a quelques semaines. Le film de Bertrand Blier, adapté de son propre roman éponyme, a visiblement choqué, lors de sa sortie en 1974, juste avant l'élection de Valéry Giscard D'Estaing comme président de la République. Aujourd'hui, le film ne provoquerait plus un tel tollé, même s'il reste encore assez osé.

 


Liés par une forte amitié, Pierrot et Jean-Claude, deux voyous inséparables en cavale veulent profiter pleinement de leur vie. Cette fuite sera ponctuée de provocations et d'agressions mais également de rencontres tendres, instants de bonheur éphémères.

Je m'attendais à quelque chose d'assez mou. Pas du tout : le film est rempli d'action, de petits rebondissements, mais surtout d'humour. Je n'ai vraiment pas arrêté de rire durant tout le film !

Les histoires sexuelles de ces deux petits malfrats, interprétés par Gérard Depardieu et Patrick Dewaere, ainsi que Miou-Miou, Jeanne Moreau, Isabelle Huppert ou encore Brigitte Fossey, sont à la fois comiques et bien senties. Une vision encore moderne de liberté sexuelle, de la frigidité, de l'impuissance et des rapports hommes-femmes. Bref, on passe un très bon moment.

Il y a seulement une scène qui ne m'a pas amusée : celle des deux hommes harcelant une jeune femme avec son bébé dans un train. Ce comportement masculin récurrent, qui peut facilement déboucher sur un viol voire un meurtre, ne m'a jamais amusée tant il est encore d'actualité...

Commentaires

A la lecture de votre texte je me demande si vous avez bien vu le même film que je moi ? J'ai vu les Valseuses une dizaine de fois et je me dis que si ce que vous avez retenu est votre description ci dessus, j'ai peur que vous soyez passé à côté de beaucoup de choses... Tant il est vrai que l'aspect "cul" en est une des facettes importantes mais pas la seule... Quand à la scène dans le train avec Brigitte Fossey, je pense que vous en avez une lecture trop "premier degré". Evidemment c'est un homme qui dit ça...

Les Valseuses est un d'abord film sur la France, sur la Société de l'époque, sur la Condition humaine, sur l'Amitié, sur la Misère sexuelle, sur l'Amour, etc...

Blier aurait pu faire un film complètement glauque sur le sujet, mais il a eu l'intelligence d'apporter son regard corrosif et second degré. C'est ça le "grand style"...

ps : je ne suis pas certain que le film - s'il sortait aujourd'hui - ne provoque pas un tollé...

pps : c'est un film qu'il faut - je pense - revoir plusieurs fois pour pleinement l'apprécier et ne pas s'arrêter juste au "c'est rigolo", même si je ne boude pas mes fous rires en le visionnant.

"Urrrrsulaaaaa...."

;o)

NH

Écrit par : Le Châ | jeudi, 04 septembre 2008

Surement un film societe avec deux tres bons acteurs , je ne l'ai revu que pour Deware.
-la scene avec Brigitte Fossey, une agresssion gratuite est plus que jamais d'actualite.
L'errance des deux protagonistes egalement -la scéquence avec Moreau d'une rare force
-il n'y a que le comportement de la shampoineuse qui ait bien vielli ,avec son interprete .

Écrit par : gumbau | jeudi, 04 septembre 2008

> Le Châ : Vous avez raison : je n'ai pas ressenti que des fous rire en visionnant "Les Valseuses". J'ai aussi bien perçu que Bertrand Blier croque la société de l'époque, avec beaucoup de justesse, d'humour et de cynisme. J'aurais dû, il est vrai, davantage en parler dans ma critique.
J'entends votre conseil et reverrai le film une seconde fois, avec grand plaisir !
Quant à la scène du train, cela m'étonnerait que je change d'avis ;-)

Écrit par : Audrey | vendredi, 05 septembre 2008

Vu par un homme, le changement de comportement de Brigitte Fossey dans cette scène est assez... comment dire sans trop paraître macho ou que sais je... si ce n'est intriguant, en tout cas il fait réfléchir... sans doute est ce le but de Blier, et ce n'est pas la première fois qu'il emploit ce genre de procédé...

Si le début de la scène peut paraître choquant, il faut regarder les symboles de la seconde moitié, y compris dans les postures de Dewaere, dans son jeu...

Audrey, au bout du 3 ou 4ème visionnage, vous ne pourrez plus vous passer de ce film... garanti...

"je suis... humilié ! mais non t'es pas humilié..."

;o)

Écrit par : Le Châ | vendredi, 05 septembre 2008

Vous avez entièrement raison sur le fait que lorsque on le regarde de façon répété, il devient de plus en plus passionnant et enivrant. Après l'avoir vu pour la 3éme fois, c'est devenu mon film préféré. Et comme vous le dit dernièrement la virulente scène du train et finalement bien faite, elle est au début dramatique mais devient romantique...(pour ma part bien sur). La scène "homosexuelle" passe correctement bien dans le film. Pour mois je pense que c'est un petit chef-d'œuvre.

Écrit par : vincent | vendredi, 09 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu