Avertir le modérateur

jeudi, 31 juillet 2008

Alliance mixte dans "Just a kiss"

1837448338.jpg
 
J’ai adoré Just a kiss ! Cela faisait un moment que je l’avais enregistré (diffusé le 5/05) et que je repoussais le moment de le voir, craignant un de ces films lents et farfelus dont Arte a le secret.
 


Eh bien pas du tout. Avec Just a kiss, Ken Loach nous propose un film dynamique et entraînant, axé sur les préjugés religieux. À Glasgow, en Écosse, Roisin, professeur de musique, Irlandaise et catholique, rencontre Casim, DJ, Pakistanais et musulman. C’est le coup de foudre entre les deux jeunes gens, malgré leurs origines sociales, culturelles et religieuses différentes. Mais Roisin ne sait pas que Casim est promis à l’une de ses cousines.

C’est là que le réalisateur fait fort. Au lieu d’un scénario en deux temps (le départ de Roisin, trahie, puis les retrouvailles entre les amants), l’histoire est beaucoup plus complexe. Elle est faite de départs et de retrouvailles, certes, mais plus fins, en fonction des obstacles (famille, école, culture) et des points communs du couple (l’amour de la musique, l’attirance irrésistible pour l’autre).

Du point de vue du fond, les théories religieuses sont bien exposées : d’un côté, les musulmans qui arrangent les mariages entre membres d’une même famille pour être sûrs que la femme n’abandonnera pas son mari après quelques années et pour se faire bien voir de la communauté ; de l’autre, l’école catholique qui demande un certificat de bonnes mœurs à ses professeurs, délivré par un prêtre rétrograde.

Quant à l’interprétation, elle est magnifique ! Bien que peu connus, Atta Yaqub et Eva Birthistle jouent cet amour avec une grâce divine. Un film à voir !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu