Avertir le modérateur

dimanche, 29 juin 2008

Roger Salengro, héros d'un film tourné à Lille

1587136753.JPG
 
Décidemment, les abords de la place du théâtre de Lille inspirent les réalisateurs de téléfilms. Après Les trois font la paire pour France 3, Yves Boisset tourne à la Chambre de commerce et d'industrie un téléfilm pour France 2, consacré à Roger Salengro.
 


 
423211553.JPG
 
 
Voici le pitch de la mairie de Lille :
 
L'histoire se déroule en juillet 1936 alors que le Front Populaire de Léon Blum fait face à des grèves très dures qui se multiplient dans toute la France et paralysent l’économie du pays. Un homme va réussir à remettre la France au travail. Seul et sans employer la force, sans tirer un seul coup de fusil, sans envoyer une seule grenade lacrymogène. Cet homme c’est Roger Salengro, ministre de l’Intérieur de Léon Blum et principal artisan des accords de Matignon. L’homme des congés payés, de la semaine de quarante heures et des salaires minimaux pour les travailleurs.

Le patronat et la droite ne pardonneront jamais à Salengro ces acquis sociaux vraiment révolutionnaires pour l’époque. Ils montent contre lui une campagne de calomnies d’une extrême violence en l’accusant du pire crime qu’on ait pu commettre en ces années-là. Ils l’accusent d’avoir déserté pendant la guerre de 14. C’est un mensonge avéré. Mais, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Le nom de Salengro en restera sali.

Roger Salengro était innocent. Il n’avait pas déserté. L’armée l’avait officiellement reconnu. L’Assemblée nationale le proclama publiquement mais pour sauver le gouvernement du Front Populaire, Salengro présente sa démission à Léon Blum qui la refuse. Accablé par l’injustice qui lui est faite, par le décès de sa femme quelques années auparavant, il se suicide au gaz quelques jours plus tard, le 19 novembre 1936.

Rappelons qu’à Lille, mais cela le film n’en parle pas, Roger Salengro, qui a été élu maire en 1925, a impulsé une politique de grands travaux (Foire de Lille, port fluvial, cité hospitalière, logements à bon marché, rénovation du quartier Saint Sauveur avec la construction du nouvel hôtel de ville et son beffroi…), autant de réalisations qui ont fait véritablement entrer Lille dans le 20e siècle.
 
 
Quelques uns des acteurs qui jouent dans le téléfilm : Bernard-Pierre Donnadieu, Daniel Mesguich, François Morel, Jean-Claude Dreyfus, Julie-Marie Parmentier ou Maxime Leroux.
 
 
774292143.2.JPG
Un homme installe un projecteur à la fenêtre de la Chambre de commerce et d'industrie de Lille 
 

Commentaires

bonjour , je suis originaire de carcassonne (aude) je suis déçu par bernard pierre donnadieu car j'habite le nord depuis 2003 , valenciennes exactement j'étais figurant dans le tournage au mines d'arenberg pour les grèves et également a lille salle descamps pour la reunion syndicale et il n'y a pas eut moyen de lui donner la replique tout çà parce que j'ai l'accent du midi "chantant" il ma dit "on tourne un tourne un film historique pas une comedie" en 1939 il y avait du travail pour tout le monde au pays des ch'tis pourquoi pas un sudiste bref bravo au responsable du casting nord pas de calais mr wittek je vous recontacterais prochainement pour une comedie a la "fernandel" et vive le telechargement sur le web donnadieu tu ne m'echapperas pas signé un mineur gréviste contre les accords de matignon

Écrit par : yvan tadiotto | dimanche, 29 juin 2008

Je comprends pour l'accent, étant moi-même originaire de Toulouse...

Écrit par : Audrey | dimanche, 29 juin 2008

je pense que le problème n'est pas uniquement une question de genre. Il est clair que l'on remarquerait tout spécialement un accent du sud dans un film se déroulant au Nord Pas de Calais, et quand bien même celui ci serait tout a fait envisageable, le spectateur se poserait la question du choix d'une telle voix. N'oubliez pas qu'un choix artistique se doit d'être justifié, et dans le cas de "Salengro", pour que le film soit vraisemblable et immersif, il faut éviter au possible que l'attention du spectateur s'attarde sur un personnage secondaire. Il faut noter également que la présence d'un tel accent dans cette région ferait presque automatiquement référence à "Bienvenue chez les Ch'tis", ce qui n'est pas forcément souhaitable dans un film historique et qui expliquerait également l'association de votre accent à la comédie. J'admets toutefois que la tournure de phrase de Donnadieu n'est pas des plus délicate, mais vous savez comment sont les stars...

Écrit par : Johan | dimanche, 21 septembre 2008

Je suis d'accord avec Johan, un fim est d'abord une création où chaque élément, chaque détail va dans le sens de l'histoire racontée, aussi entendre un accent du Midi chez un ouvrier du Nord aurait une signification, un sens.
Le sujet ne porte pas sur la mixité et les différentes origines des ouvriers du Nord, dans le cas présent, la scène montrait Salengro haranguant les ouvriers pour qu'ils arrêtent la grêve (je le sais, j'étais également figurante dans cette scène). Ouvriers nordistes. Donc faut pas tout mélanger.
Donnadieu a été très bon comédien, Yves Robert très chaleureux avec l'équipe, et Wittek (qui gérait le casting local) faisait correctement son boulot. Nous les figurants nous faisons ce qu'on nous demande, et c'est tout, on est là pour cela. Pas pour se démarquer, ou faire la star capricieuse.

Écrit par : Marie | vendredi, 26 décembre 2008

j'ai tournée dans ce film en tant que silhouette mais je n'arrive pas a trouver la date a la quelle ils sera difuser est ce que quelqu'un pourait m'aider svp?
merci d'avance

Écrit par : rebecca | mardi, 17 mars 2009

il semblerait que ce soit prévu pour le mardi14 AVRIL 2009!!!!!! juste après Pâques

Écrit par : philippe | samedi, 04 avril 2009

Merci de l'info !

Écrit par : Audrey | mardi, 07 avril 2009

Bonjour, il y a eu aussi 3 jours de tournage à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat rue Inkerman à lille. J'ai quelques photos du tournage.

Écrit par : Bertrand | lundi, 13 avril 2009

A-t-on remarqué cette erreur de prise de vue dans le téléfilm : BPdonnadieu qui se trouve au cimetière de Lille devant une stèle de laquelle il retire une chambre à air et sur laquelle est gravée le nom de Léonie Venant avec ses dates de naissance et de mort " épouse de roger Salengro " et suivent les dates de naissance et ...de mort de Roger Salengro !!!

Écrit par : gil | mardi, 14 avril 2009

@ Bertrand : avez vous mis en ligne ces photos ? J'aimerais bien les voir. Merci beaucoup.

Écrit par : Marie | dimanche, 19 avril 2009

merci !

Écrit par : film xxl 18 | samedi, 01 mai 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu