Avertir le modérateur

vendredi, 16 mai 2008

Grace Kelly, face à son destin

 
358662664.jpg
 
La pureté des traits, la douceur du regard et le teint diaphane de Grace Kelly peuvent laisser penser à une femme douce et docile. Pourtant, il en a fallu du caractère pour quitter la maison familiale de Philadelphie et le père, intraitable quant à l’éducation de ses enfants. Du caractère pour enchaîner les castings à New York, à peine âgée de 17 ans, et s’opposer aux producteurs qui la trouvent trop grande. Du caractère, enfin, pour quitter famille et amis, au sommet de sa gloire, afin d’épouser le "prince triste" de Monaco, comme le surnomme la presse américaine.
 


Le documentaire Grace, face à son destin, diffusé sur France 3 il y a deux semaines, retrace la vie de la ravissante actrice américaine, au travers des souvenirs d’une journaliste de télévision nommée Jinx.

302680776.jpgEn 1951, Grace Kelly est choisie par Fred Zinnemann pour donner la réplique à Gary Cooper dans Le train sifflera trois fois. Elle enchaîne les films avec Alfred Hitchcock, qui la fait entrer dans la légende : Le Crime était presque parfait, Fenêtre sur cour ou La Main au collet. Ses partenaires la qualifient de "drôle" et "à l’écoute". L’Amérique est conquise, notamment les familles pudibondes qui trouvaient Marilyn Monroe trop provocatrice. Grace ira jusqu’à décrocher l'Oscar de la meilleure actrice, en 1954, pour The Country Girl.

Mais Hollywood agace Grace Kelly. Les journaux à scandales ne l’épargnent pas. C’est lors du tournage de La main au collet et la scène mythique de la promenade en voiture le long de la corniche, que l’actrice découvre Monaco. Elle demande à qui appartiennent les si beaux jardins qu’elle aperçoit. « Au prince Rainier », lui répond-on.

671148984.jpg Quelques mois plus tard, Miss Kelly est de retour en Europe. Elle représente le cinéma américain au Festival de Cannes, face à Brigitte Bardot, Sofia Loren ou encore Gina Lollobrigida. Puis vient le reportage photo dans les jardins de la principauté, commandé par Paris-Match. La rencontre avec Rainier III de Monaco dure moins d’une heure. Six mois plus tard, ils seront fiancés.

Le 4 avril 1956, Grace Kelly quitte définitivement l’Amérique pour célébrer son mariage sur le rocher. Les rencontres diplomatiques et les soirées se succèdent. Les futurs époux sont fatigués. Le 18 avril, l’actrice et le prince se disent "oui". Après cela, la narratrice du documentaire, Jinx, ne la revit jamais.

On connaît la suite : elle se familiarise avec son nouveau "métier" pour redonner de l’éclat à la principauté. Elle a trois enfants, Caroline, Albert et Stéphanie. Et se tue dans un accident de voiture, le 14 septembre 1982, à 52 ans.

Commentaires

je prouve que c très bien!!!

Écrit par : ???????? | mercredi, 29 avril 2009

Ah uin ? Nice :P

Écrit par : yiéyié | lundi, 29 mars 2010

Bonjour,

J'ai bien aimé le documentaire mais c'est surtout la musique du générique final qui m'a interpelée.

Quelqu'un pourrait-il me dire qu'elle est cette musique ?

Merci d'avance.

Écrit par : P. Géraldine | lundi, 19 avril 2010

quel est le compositeur de la musique , ainsi que le titre du générique de fin , et de nombreux extraits notemment pendant la cérémonie religieuse du mariage ?
merci

Écrit par : marcel | mercredi, 12 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu