Avertir le modérateur

jeudi, 03 avril 2008

Bouillet-Belbézier : costumier de père en fils

a425799dea2e83c2fbd697a413b0e581.jpg
 
Costumier. Un métier qui en cache d’autres. Couturier, bien évidemment, mais aussi perruquier, teinturier, retoucheur, armurier, laverie ou encore comptable. "C’est un travail complet puisque nous confectionnons les costumes des pieds jusqu’à la tête", témoigne Yves Bouillet-Belbézier, gérant d’un magasin au cœur de Lille.


Bouillet-Belbézier, c’est l’un des cinq plus gros costumiers de France depuis cinq générations. Pas loin de 1 000 m2 de boutique où sont empilés, parfois jusqu’à quatre mètres de hauteur, des milliers de costumes de toute taille, toute couleur et toutes époques. Des marquis, hussards, épées ou tricornes, destinés à la scène – théâtre et cinéma - mais aussi aux particuliers.

Pourtant, Yves Bouillet-Belbézier ne veut pas entendre parler de chiffres. Pourquoi recenser les costumes ou compter les nouvelles pièces réalisées chaque année ? "Mon seul souci est de fournir des costumes complets et de qualité à ceux qui aiment faire la fête". Seul affichage : la location d’un costume coûte entre 20 et 100 euros le week-end. En fonction des matières mais surtout de la durée de confection.

Yves et sa femme Agnès ne comptent pas leur temps. Ils avouent travailler 70 heures par semaine, ce qui leur laisse peu de place pour s’adonner à leur loisir préféré : le théâtre. Mais les costumiers ont leurs petits plaisirs. "C’est un bonheur de travailler de belles matières, comme le velours de soie", confie Yves Bouillet-Belbézier. Son costume préféré ? Un marquis Louis XIV ainsi que des officiers d’Empire.

La retraite n’est pas loin. Dans quelques années, le couple passera le relais à leur fille, qui travaille déjà avec eux. Tout en continuant à former des stagiaires, titulaires d’un Diplôme des métiers d’arts (DAM). Le seul mot d’ordre : perpétuer l’artisanat du costume.
 
 
 
Pour voir des photos de costumes, cela se passe du côté des albums du blog.
 
 

Commentaires

Petite note mais non des moindres...Le Costumier a changé de nom au fil des générations : Heykmann-Hennion, Capanne-Heykmann, Six-Capanne, Belbézier-Six et donc pour la cinquième génération, le nom de Bouillet-BelBézier. Avec un B. Cela sera sûrement plus facile pour nous retrouver...

A bientôt !

Écrit par : Audrey Bouillet | mercredi, 16 avril 2008

Bonsoir,
Merci de votre remarque. Je suis vraiment confuse par cette erreur, très peu journalistique... Je vous prie d'accepter mes excuses.
En espérant que l'article vous ait plu.

Écrit par : Audrey | dimanche, 20 avril 2008

tu oublies quelques chose d'essentiel .... le compositeur à l'image.

Écrit par : sunny | jeudi, 27 août 2009

referencement site internet

Écrit par : referencement | mardi, 08 décembre 2009

bonjour , je viens de tomber sur votre article et j'aurai bien aimer connaître l'adresse de cet atelier . Je suis passionnée par les costumes et suis comédienne, ayant une formation de couture , je souhaiterai avoir des conseils et peut etre travailler avec eux . merci de me repondre si possible


Valérie Costa
johnoscarilitch@yahoo.fr

Écrit par : valerie | samedi, 17 mars 2012

Bonjour,

Est-il vrai que ce costumier a fermé ses portes? Mais que sont devenus tous les costumes? A-t'il été transféré?

Nous recherchons des costumes pour notre prochaine pièce...

Cordialement,

Écrit par : cietassion | mercredi, 05 juin 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu