Avertir le modérateur

mardi, 18 mars 2008

MR 73 : la critique

 
24042f377c54001fd8db9244a4f47cfe.jpg
 
Louis Schneider, flic à Marseille, est au centre de deux intrigues : l’enquête de la police judicaire sur le viol et le meurtre de cinq femmes dans des conditions atroces, et la remise en liberté de Charles Subra, qui avait tué et torturé les parents de Justine.

Difficile de mener l’enquête lorsque l’on est dominé par l’alcool et les fantômes du passé.

Ce dernier film d’Olivier Marchal se veut d’un noir absolu. Du point de vue de l’histoire, qui ne laisse place qu’à très peu d’espoir. Et du point de vue de la photographie, aux couleurs à la fois sombres et vintage. Bref, un film qui fait mal.

Si Daniel Auteuil et Olivia Bonamy interprètent parfaitement leurs personnages, ce dernier opus ne m’a pas convaincue. Pourquoi mener de front deux intrigues sans aucun lien ? Comment un policier pourrait-il avoir davantage de flair que ses collègues alors que la seule odeur qu’il perçoit est celle de l’alcool ?

La violence du film ne m’a pas semblée totalement justifiée. Elle m’est apparue plus comme une fin en soi que comme base d’un témoignage sur le monde policier.

Enfin, j’ai regretté quelques poncifs malheureusement récurrents dans ce genre de films : la pluie battante lors des scènes de combat ou sur les lieux du crime (à trois reprises tout de même), la commissaire protectrice et encore attachée au flic déchu ou encore l’assassin qui déjoue les experts en assurant avoir trouvé la voix de Dieu. Dommage.


Pour voir mon précédent billet sur le film, c’est par ici.

 
 
Note : 18669f7d8747be1a03594499ef0feb97.gif18669f7d8747be1a03594499ef0feb97.gifcb3deb65cbc334e8919d0ac609949ee7.gifcb3deb65cbc334e8919d0ac609949ee7.gifcb3deb65cbc334e8919d0ac609949ee7.gif
 
 
 
 
 
 
 

Commentaires

L'histoire est un peu juste. C'est glauque, c'est sordide. Mais au lieu d'évoquer une histoire unique, il est question de deux intrigues, dont aucune ne profite à l'autre. On se demande un peu de quoi il est question. Les parallèles ne semblent d'ailleurs pas être le point fort de Marchal car c'est en finissant aussi sur un parallèle (la maternité, les actions d'Auteil) pour le moins bancal que tout se conclut.

Le film est intéressant, mais donne l'impression d'être une ébauche plutôt qu'une oeuvre travaillée.

Écrit par : alain | mercredi, 19 mars 2008

Tout à fait d'accord avec vous !
Il est tout de même dommage que le troisième épisode de ce triptyque donne l'impression de n'être qu'une ébauche...

Écrit par : Audrey | mercredi, 19 mars 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu