Avertir le modérateur

dimanche, 03 février 2008

Astérix : un projet olympique

9e478927b1d442e42a9f82586143a723.jpg

Avec un budget avoisinant les 78 millions d'euros, Astérix aux Jeux Olympiques a pris la tête des films les plus chers du cinéma français, devant les 75 millions d’euros du Cinquième élément de Luc Besson.
A titre de comparaison, Astérix et Obélix contre César et Astérix et Obélix : mission Cléopâtre étaient respectivement dotés d'un budget de 41 et 49 millions d'euros. Et la moyenne des films hexagonaux oscille autour de... 5 millions.

Le détail en chiffres :

32 millions d’euros pour les moyens techniques. Le film a par exemple fait appel à plus de 1 000 trucages numériques en post-production, qui ont mobilisé une équipe de près de 200 personnes à temps plein.
20 millions pour le budget marketing, notamment la location de 15 000 panneaux d'affichage en France.
10 millions pour le cachet des comédiens.
8 millions pour les décors et les costumes. Le tournage a ainsi nécessité 1 000 costumes différents et plus de 300 perruques ! La piste du stade, entièrement construite au sein des nouveaux studios d'Alicante en Espagne, mesure 265 mètres de long.
7 millions pour les droits d’auteur.

Vendu dans une soixantaine de pays, le film escompte 7 millions d’entrées en salle et 1 million de DVD vendus en France.
Pour rappel, Astérix et Obélix contre César, réalisé par Claude Zidi en 1999, avait fait 9 millions d'entrées France. Trois ans plus tard, avec Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, Alain Chabat pulvérise ce chiffre déjà élevé : près de 15 millions de spectateurs.

  

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu